Vous savez que vous avez un enfant « matheux » quand…


Math1

  • Âgé de 3 ans ½, il vous réveille à 5 heures 30 pour vous annoncer fièrement : « Maman, 1024 + 1024, ça fait 2048 ! »
  • Âgé de 2 ans, il mange sa saucisse coupée en rondelles en faisant des soustractions et des additions. Vous l’entendez réfléchir à haute voix : « j’ai 20 rondelles, si j’en mange 1 j’en aurai 19. Puis si j’en prends 2 en même temps, il m’en restera 17. Ah oui, mais si j’en recrache une ? » .

 

  • Au saut du lit, avant même de petit-déjeuner, il calcule le nombre de secondes dans un an et vous annonce qu’il fera ensuite l’opération pour savoir combien il y en a dans un siècle et un millénaire. Tant pis pour le petit déjeuner !
  • Il range ses livres par taille, puis par couleurs, puis optimise son classement en calculant les probabilités d’utilisation de chacun des ouvrages de sa bibliothèque… ou de la vôtre, beaucoup plus conséquente… et il y passe 3 jours.
  • Il compte systématiquement tous les mots qu’il écrit dans ses devoirs de français, d’anglais ou d’espagnol, plusieurs fois, pour être sûr de coller à la consigne de 130 mots !

Math2

  • Il aime chantonner la suite de Fibonacci ou plus simplement, pour se reposer l’esprit, celle des multiples de 2…
  • Il est très précis lorsque l’on parle de mesures, quelles qu’elles soient : il calcule le temps à la seconde près, compte les mètres parcourus pour aller porter le sac poubelle à la benne pour les convertir en kilomètres… ou en pieds (voire en pouces lorsqu’il a l’esprit taquin ou en coudées royales d’Egypte quand il veut faire son malin), vous reprend systématiquement lorsque vous utilisez des approximations (« J’ai dû revenir des courses vers 10 heures 30 »… « Non, Maman, il était 10 heures 32, je venais de passer 18 minutes à lire mes 5 pages 1/4 de philosophie… »)….
  • Il trie la monnaie factice de son petit frère, range les jeux de cartes par ordre croissant, ordonne vos pots d’épices (dans votre cuisine ! Il ne s’en sert jamais, en plus !) par ordre alphabétique (et donc, je ne m’y retrouve plus… pourquoi ne pas me laisser ceux que j’utilise le plus souvent à portée de mains…)
  • Il adore les labyrinthes, les énigmes, les tours de magie, qu’il vous rejoue inlassablement dès qu’il vous aperçoit (forcément, sans public, les tours de magie… c’est moins l’fun !)

Math3

  • Il vous scotche en finissant un exercice de maths de Terminale S en 60 secondes chrono alors que vous n’avez pas encore terminé la lecture de la consigne… Et pourtant, j’en ai fait des avancées en maths depuis mes débuts en IEF.
  • Vous l’inscrivez à sa demande pour suivre des cours d’orgue et au lieu d’étudier ses gammes et ses morceaux, il compte le nombre de tuyaux de l’orgue de votre cathédrale et calcule pour chacun des tubes sa fréquence en hertz.
  • Après réception de 10 stères de bois, la famille range les bûches dans le garage. Il compte ses allers-retours, le nombre de bûches que chacun transporte, replace celles qui dépassent, ne sont pas horizontales, ou ne s’accordent pas à la symétrie (!!) du tas de bois, le tout sur l’air de la suite de Fibonacci…

Reconnaissez-vous un de vos enfants ? Partagez vos anecdotes dans les commentaires !

Publicités

A propos isaxelle

Blog de l'Association Carpe Diem www.carpediem.asso.fr
Cet article, publié dans Mathématiques, Témoignages, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s